Adoptez les bains dérivatifs pour stimuler votre organisme !

En période de confinement, n’oublions pas de stimuler notre corps pour éviter la stagnation des humeurs (liquides en circulation ; sang, lymphe, liquide extra-cellulaire…), encourager l’évacuation des toxines de notre organisme et stimuler notre immunité.

Et si vous adoptiez un rituel fraîcheur tous les jours ?

Le principe ?

Créer un chaud-froid quotidien pour favoriser la mobilité des humeurs, l’élimination des toxines, la régénération des cellules et la réponse immunitaire. Cette alternance expansion-rétractation (alternance température classique du corps – froid) va générer une « onde » circulante dans tout notre organisme. Cela aura un effet proche d’activités physiques douces sur la mobilité de nos fluides internes.

La méthode ?

Il suffit de placer – dans sa culotte, au niveau du périnée – une poche de gel alimentaire gelée (ou une petite bouteille d’eau congelée) recouverte d’un tissu pendant 30 minutes à 2 heures par jour. L’idéal est de commencer par 30 minutes par jour, puis d’augmenter le temps au fur et à mesure, pour atteindre 2h par jour au bout de 10 jours. Répéter ce rituel pendant 21 jours le temps de laisser le corps se tonifier en profondeur.

Les effets positifs ?

  • Favoriser la circulation de la lymphe ; liquide jouant un rôle clef dans notre immunité en assurant le transport des globules blancs à travers le corps
  • Favoriser la circulation des graisses ; encourager le délogement des mauvaises graisses et des toxines, puis les évacuer via la circulation des liquides du corps
  • Améliorer la motilité des intestins ; éviter l’installation d’une constipation en cas de manque d’activité physique
  • Calmer les inflammations au niveau du périnée, notamment les traumatismes post-accouchement (dans ce cas, ne pas dépasser 30 minutes par jour de bain dérivatif)
  • Et plein d’autres bienfaits 🙂

Les précautions d’emploi ?

Aucune contre-indication, aucun effet secondaire indésiré.

Selon la charge toxémique, certaines personnes pourront exprimer quelques signes de « crise curative » (acné, légers maux de tête…) exprimant le travail de détoxification de l’organisme. Cela est un signe de vitalité.

NB : rester vigilant pour faire la part des choses entre les signaux d’une petite détoxification du corps et ceux en lien avec le coronavirus (fièvre, fatigue, maux de tête, toux et maux de gorge, courbatures, gênes respiratoires).

Laissez nous un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.